Le processus créatif

Au tout début est la rencontre, l’accueil, l’éveil, la compréhension, l’idée et le style.

Une fois l’idée trouvée, la mettre à plat sur le papier, à l’échelle, réaliste et qu’il soit perçu facilement, que l’on ressente déjà la bague… si c’est une bague.

L’important pour moi, c’est d’avoir trouvé quelque chose.

De quoi s’inspire-t ’on ? On ne sait trop… de ce qu’on a vu bien sûr, mélangé à une kyriade de signe, symbole, motif, de l’esprit des gens (client), d’ambiance et de style qui nous ont précédé et atteint. Est-ce que l’on croit quelque chose : non, on invente un peu et au mieux, l’on trouve. Tout est devant soi, il faut juste chercher un peu.

La nature, l’industrie, l’architecture, l’universalité, la beauté se retrouvent pour discuter du futur objet. On finit par concocter un certain design (dessin au style récurrent et personnalisé), un style qui ne fera que se prolonger au fil du temps.

Cliquez ici
Cliquez ici
Cliquez ici

L’artisan joaillier

Benoit Noury est joaillier de formation, diplômé de l’institut national de gemmologie, (ING France) et membre des « ateliers d’Art de France ».

Après 25 ans comme responsable d’atelier dans le monde de la haute joaillerie, Benoît Noury crée son atelier en 2010. Aujourd’hui installé à Angers, il met sa virtuosité et son expertise au service de sa propre création.

L’important pour moi, c’est d’avoir trouvé quelque chose.

De quoi s’inspire-t ’on ? On ne sait trop… de ce qu’on a vu bien sûr, mélangé à une kyriade de signe, symbole, motif, de l’esprit des gens (client), d’ambiance et de style qui nous ont précédé et atteint. Est-ce que l’on croit quelque chose : non, on invente un peu et au mieux, l’on trouve. Tout est devant soi, il faut juste chercher un peu.

La nature, l’industrie, l’architecture, l’universalité, la beauté se retrouvent pour discuter du futur objet. On finit par concocter un certain design (dessin au style récurrent et personnalisé), un style qui ne fera que se prolonger au fil du temps.

Cliquez ici
Fermer le menu